Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Hongrie a sans doute réussi la première surprise de cet Euro 2016 pauvre en buts. Elle a battu l'Autriche 2-0 à Bordeaux lors du premier match du groupe F.

Les buts d'une partie à nouveau pas terrible ont été marqués par Szalai à la 62e et Stieber à la 87e, au terme d'un contre fulgurant. Les Autrichiens n'ont pas été en mesure de réagir, surtout qu'ils ont été réduits à dix peu après l'ouverture du score.

Solide derrière, et opportuniste en attaque, la Hongrie a pleinement réussi son match alors qu'on ne l'attendait pas vraiment. A l'opposé, l'Autriche a déçu, à commencer par ses vedettes Arnautovic, bien discret, et Alaba, trop intermittent. Quant au Bâlois Marc Janko, il a traversé la partie comme un fantôme et a été remplacé à la 65e.

L'Autriche a pourtant bénéficié des meilleures occasions en première mi-temps. La plus nette est survenue après une trentaine de secondes déjà, sur une frappe d'Alaba repoussée par le poteau.

Le gardien hongrois Kiraly, qui est devenu à 40 ans et 75 ours le plus vieux joueur à disputer une phase finale d'un Euro, stoppait ensuite des essais d'Alaba encore (10e) et de Junuzovic (35e). Harnik manquait quant à lui le cadre après un centre d'Arnautovic (41e), le collègue de Shaqiri à Stoke.

Et les Hongrois? Une seule alerte à leur actif, soit une frappe trop croisée de Dzsudzsak (43e). Le capitaine hongrois était aussi responsable de la première action dangereuse après le thé: sur une frappe puissante, il obligeait le gardien Almer à son premier arrêt sérieux (55e).

Le match basculait vers l'heure de jeu. La Hongrie ouvrait superbement le score par Szalai, après un relais avec Kleinheisler (62e). Puis, quatre minutes plus tard, les Autrichiens étaient réduits à dix après un deuxième carton brandi contre l'ancien Bâlois Dragovic. La tâche des hommes de Marcel Koller devenait donc très compliquée. Et sur un contre, Stieber assurait le succès hongrois à la 87e.

ATS