Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La jeunesse socialiste veut que le système des caisses de pension et le troisième pilier soient abolis au profit de l'AVS. Réunis en assemblée à Zofingue (AG), les délégués ont adopté un papier de position sur la prévoyance vieillesse.

Le deuxième pilier utilise d'importants capitaux sur les marchés financiers, dénonce la jeunesse socialiste dans un communiqué. Ce système est sensible aux crises et "oblige la population à participer aux paris en bourse". Quant au 3e pilier, il "n'est qu'un instrument d'optimisation des impôts pour les hauts revenus".

Parallèlement à l'abolition des caisses de pensions, la jeunesse socialiste demande que la rente minimale de l'AVS soit relevée par palier jusqu'à 4000 francs. Pour y parvenir, les personnes qui gagnent de hauts revenus et les héritiers devront verser des contributions plus importantes. Ces propositions doivent alimenter le débat actuel sur la réforme de la prévoyance vieillesse, selon la jeunesse socialiste.

Dans la foulée, les délégués ont adopté leur mot d'ordre en vue des votations fédérales du 3 mars. Par 118 voix contre une, ils soutiennent l'initiative Minder contre les salaires abusifs. Sans opposition, ils appellent aussi les citoyens à accepter la révision de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT) et l'article constitutionnel sur la politique familiale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS