Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Jeunesse socialiste suisse (JUSO) s'attaque elle aussi aux accords fiscaux approuvés vendredi par les Chambres fédérales. A l'instar de l'ASIN, elle compte également lancer un référendum à leur encontre. La Ligue des contribuables ("Bund der Steuerzahler", proche de l'UDC) les rejoint aussi.

La JUSO a créé un comité dans ce but et invite les forces de gauche à se joindre à son combat, a-t-elle indiqué samedi, au lendemain de l'annonce de lancement d'un référendum par l'Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN), avec des arguments très différents.

Les jeunes socialistes dénoncent "une nouvelle tentative désespérée de sauver des éléments du modèle économique parasitaire des banques suisses et d'octroyer un sursis au secret bancaire". Ils jugent que ces accords visent à faire relâcher la pression sur la Suisse pour pouvoir "continuer à attirer de l'argent non fiscalisé depuis des pays moins forts économiquement et politiquement".

Le groupement proposera à l'assemblée des délégués du PS, le 23 juin à Bâle, que le Parti socialiste suisse (PS) saisisse aussi le référendum. Samedi, la Ligue suisse des contribuables a également annoncé son soutien actif au référendum contre les accords fiscaux.

ATS