Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Ministère public genevois a annoncé mardi la restitution au Nigeria de 380 millions de dollars qui avaient été confisqués à la famille Abacha. La procédure, en cours depuis 1999, est désormais classée.

Ces décisions font suite à un accord global conclu par les autorités nigérianes, qui se sont battues pour récupérer l'argent pillé par le clan Abacha, lorsque Sani Abacha dirigeait le Nigeria d'une main de fer entre 1994 et 1998. L'argent détourné avait été placé sur des comptes à l'étranger.

Les 380 millions de dollars restitués au Nigeria avaient été saisis dès 2006 au Luxembourg sur ordre de la justice genevoise. Ces fonds étaient en mains de diverses sociétés contrôlées par la famille Abacha, considérée comme une organisation criminelle, a rappelé le Ministère public genevois.

Le rapatriement des fonds à Genève et leur confiscation ont fait suite à la conclusion, en juillet 2014, d'un accord entre le Nigeria et la famille Abacha. Cet accord prévoyait la confiscation des avoirs et leur allocation en faveur du Nigeria et l'abandon par Abuja de sa plainte contre Abba Abacha, le fils du dictateur défunt.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS