Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une cour de Kanazawa a jugé mercredi qu'il n'y avait pas de raison rationnelle d'interdire à la compagnie Kansai Electric Power de faire fonctionner ses unités (image d'illustration).

KEYSTONE/AP Kyodo News

(sda-ats)

Un tribunal japonais a rejeté mercredi en deuxième instance une demande d'arrêt de deux réacteurs nucléaires de l'ouest du Japon. Il renverse ainsi un jugement antérieur et déboute un groupe de citoyens.

Une cour de Kanazawa, dépendant d'un tribunal de Nagoya, a jugé mercredi qu'il n'y avait pas de raison rationnelle d'interdire à la compagnie Kansai Electric Power de faire fonctionner ses unités 3 et 4 de la centre d'Oi (ou Ohi). Ces dernières avaient été remises en service dernièrement après avoir obtenu les feux verts techniques et politiques nécessaires.

La décision de justice a provoqué la déception des anti-nucléaires, qui considèrent que les leçons de la catastrophe de Fukushima n'ont pas été tirées et que les installations d'Oi sont vulnérables en cas de tremblement de terre majeur. Actuellement six réacteurs nucléaires fonctionnent au Japon.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS