Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - La propriétaire du pitbull Baxxter, qui a blessé en décembre 2009 un bébé à Préverenges (VD), n'est pas inculpée par la justice vaudoise. Un recours est par ailleurs toujours pendant contre la décision du canton d'euthanasier le chien.
"Dans sa sagesse, le juge d'instruction n'a pas inculpé ma cliente à ce jour. Elle n'a commis aucune infraction", a indiqué ce dimanche à l'ATS Me Jacques Barillon. Avocat de la propriétaire de Baxxter, il confirmait des informations du "Matin Dimanche".
Le journal explique que le juge est sur le point de conclure son enquête après avoir reçu l'expertise d'une vétérinaire comportementaliste. Selon cette dernière, Baxxter n'est pas agressif, mais anxieux. Il aurait agi par curiosité en sautant sur la poussette où se trouvait le bébé et en le blessant accidentellement à un oeil.
Cité dans le "Matin Dimanche", l'avocat de la famille de la victime, Stefan Disch déclare que les parents ne veulent pas forcément que Baxxter soit euthanasié mais qu'un tel accident ne se reproduise pas. Une déclaration qui pousse Jacques Barillon à se demander "s'ils ont radicalement changé d'avis" puisqu'ils exigeaient le contraire jusqu'à présent.
Du côté du Département de la sécurité et de l'environnement, on ne fait pas de commentaires. La conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro a décidé en début d'année de faire euthanasier le pitbull, mais un recours a été déposé devant la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS