Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La star du marathon Rita Jeptoo a été suspendue deux ans pour dopage à l'EPO, a annoncé vendredi la Fédération kenyane.

Double tenante du titre des marathons de Chicago et de Boston, Rita Jeptoo (33 ans) avait subi un contrôle positif hors compétition l'an passé. La Kenyane sera suspendue jusqu'au 29 octobre 2016. "Les échantillons A et B ont montré qu'elle avait utilisé de l'EPO, un produit interdit", a déclaré le directeur de la Fédération kenyane Isaac Mwangi.

La suspension de deux ans était la sanction minimale prévue par les instances internationales de l'athlétisme dans les cas de dopage antérieurs au 1er janvier 2015. La durée a depuis été portée à quatre ans.

Les organisateurs des World Marathon Majors (WMM), les six plus grands marathons mondiaux (Berlin, Boston, Chicago, Londres, New York et Tokyo), avaient déjà suspendu le versement du prix de "marathonienne de l'année", 500'000 dollars. La Kényane aurait dû le recevoir en novembre à l'issue de l'épreuve de New York, qu'elle n'est pas allée courir.

Rita Jeptoo est l'athlète kényane de plus haut niveau à avoir été contrôlée positive et sanctionnée pour dopage. La Fédération kényane, dont les coureurs dominent le fond et le demi-fond mondial depuis des décennies, s'est retrouvée dans le collimateur de la Fédération internationale (IAAF) et de l'Agence mondiale antidopage (AMA) après le contrôle positif de Jeptoo. Elle a promis de prendre des mesures et d'instaurer un programme éducatif.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS