Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les premières précipitations après une longue période de sécheresse ont recouvert de neige une partie des Alpes suisses entre vendredi soir et samedi matin. Mais cela ne suffit de loin pas à sauver le début de la saison de ski car la couche n'excède pas les 5 à 15 centimètres.

Ce sont les Alpes fribourgeoises qui ont été les plus enneigées, avec un maximum de 15 centimètres à partir de 1500 mètres d'altitude. Dans l'Oberland bernois et en Suisse centrale, on mesurait entre 5 et 10 centimètres, selon MétéoSuisse, contacté par l'ats. En Valais et dans les Grisons, il n'a en revanche pratiquement pas neigé.

Sur le Plateau, il est tombé vendredi soir davantage de précipitations que sur les régions alpines, mais sous forme de pluie. Le record a été enregistré à Soleure avec 27 litres d'eau par mètre carré. En moyenne, il est tombé entre 5 et 15 litres d'eau par mètre carré sur le sol asséché.

Fin de la sécheresse

Ces précipitations mettent fin à la sécheresse, d'autant plus qu'elles vont se poursuivre ces prochains jours. Selon Météosuisse, il n'y avait plus eu de vraies précipitations dans toute la Suisse depuis plus de six semaines. L'année 2011 aura certainement été l'une des plus sèches depuis 1864.

Mais l'événement le plus marquant des prochains jours sera une tempête de fin d'automne qui traversera la Suisse dans la nuit de dimanche à lundi. Des rafales de vent atteignant jusqu'à 150 km/h sont attendues en montagne. En plaine, MétéoSuisse annonce des vitesses de vent jusqu'à 100 km/h.

ATS