Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La liste "les Beyrouthins", dont le Courant du futur du premier ministre Saad Hariri (photo) - a remporté l'élection (archives).

KEYSTONE/AP/HUSSEIN MALLA

(sda-ats)

La liste soutenue par les principaux partis politiques libanais, dont le Courant du futur de Saad Hariri, a remporté dimanche les élections municipales à Beyrouth. Elle y affrontait un mouvement indépendant qui entendait s'appuyer sur le mécontentement des Libanais.

Selon la presse locale, la liste "les Beyrouthins", conduite par Djamal Itani a remporté l'élection malgré une très faible participation d'à peine plus de 20%. Les résultats définitifs doivent être communiqués dans la journée de lundi.

Les élections municipales organisées dimanche étaient les premières au Liban depuis six ans. Les législatives prévues en 2013 ont été repoussées à deux reprises en raison de l'instabilité politique alimentée par le conflit syrien.

La liste "les Beyrouthins" était soutenue par les principaux courants politiques libanais à l'exception du Hezbollah chiite.

Elle faisait face à la liste "Beirut Madinati", un mouvement qui s'appuie sur le mécontentement des Libanais devant les divisions d'une classe politique minée par ses rivalités internes et qui ne parvient pas même à s'entendre sur certaines décisions de base, comme par exemple l'endroit où déverser les ordures ménagères.

ATS