Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe canadien Bombardier a pris du retard dans la production des nouveaux trains CFF. La livraison des 59 trains à deux étages devrait ainsi être repoussée de quatre mois. Les CFF ne les auront pas à disposition lors du changement d'horaire fin 2013 comme prévu.

Bombardier aura environ quatre mois de retard, a déclaré à l'ats Reto Schärli, porte-parole des CFF, confirmant une information parue samedi dans l'"Aargauer Zeitung". "Si le temps de retard n'augmente pas, ça n'aura pas de grande incidence sur l'horaire", a relativisé M. Schärli.

Près de la moitié des nouveaux trains est prévue pour remplacer du vieux matériel roulant, qui peut être utilisé un peu plus longtemps si nécessaire. L'autre moitié ne sera utile que dans un second temps pour l'augmentation des capacités.

Le premier renforcement devrait avoir lieu en 2014-15 après les transformations de la gare de Zurich, a expliqué le porte-parole. Le deuxième suivra après l'ouverture du nouveau tunnel du Gothard.

Jugement attendu

Le retard du constructeur n'est pas le seul souci des CFF en regard des nouveaux trains. La compagnie ferroviaire attend un jugement du Tribunal administratif fédéral (TAF), qui doit être rendu dans les prochains mois.

Deux organisations de défense des handicapés ont en effet porté plainte en octobre dernier contre les nouveaux trains à double étage. Elles demandent que le compartiment pour les personnes en chaise roulante soit moins isolé et que ces dernières aient accès au wagon restaurant.

Confiance

"Si le jugement exige plus que de simples retouches, des modifications sur tout le train seraient alors nécessaires" et retarderaient encore plus la production, a remarqué le porte-parole des CFF. Dans ce cas, il faudrait revoir les plans avec Bombardier, selon Reto Schärli.

L'ex-régie fédérale se montre confiante: "Avec l'Office fédéral des transports, nous avions examiné attentivement les plans" avant de recevoir leur feu vert. Lors de la planification, les CFF ont reçu les suggestions de différents groupes d'intérêt et ils "ont tenu compte de nombre d'entre eux".

ATS