La livre sterling grimpait nettement face à l'euro et au dollar vendredi, atteignant un niveau plus vu depuis un mois et demi face au dernier, aidée par un parfum d'optimisme sur le Brexit.

Vers 09h10 GMT (11h10 HEC), la livre gagnait 0,88% face au billet vert, à 1,2444 dollar, quinze minutes après avoir atteint 1,2455 dollar, un plus haut depuis fin juillet.

Face à l'euro, elle prenait 0,63% à 89,15 pence pour un euro.

Le président de la Chambre des communes John Bercow "a averti qu'il y aurait une action plus agressive si le gouvernement essaie de contourner la loi visant à empêcher un Brexit sans accord fin octobre", ont souligné les analystes de Sucden.

De plus, des spéculations sur "une potentielle percée" des négociations autour de l'Irlande du Nord, ouvrant la porte à un accord, sont sorties dans la presse, même si elles ont été démenties par la responsable du DUP (parti nord-irlandais allié du gouvernement).

Toute rumeur augmentant la probabilité d'un accord entre Bruxelles et Londres a tendance à profiter à la livre, fortement pénalisée par les craintes de Brexit dur.

Par ailleurs, l'euro continuait de monter face au billet vert, prenant 0,27% à 1,1095.

Jeudi, la monnaie unique a quelque peu hésité après la réunion de la BCE, tombant nettement avant de rebondir.

Les mesures annoncées, bien que très accommodantes, ont été plutôt favorables à l'euro.

Pour Neil Wilson, analyste pour Markets.com, il y a comme un petit air de "déception" alors que le marché s'attendait à ce que l'institution sorte l'artillerie lourde, comme le mentionnaient plusieurs observateurs.

"Si le marché pense que la BCE est maintenant à cours de munitions, nous pourrions assister à une hausse de l'euro, a-t-il ajouté.

De plus, "les signaux positifs en provenance de Pékin et Washington ont amélioré l'humeur du marché, conduisant à un plus grand appétit pour le risque, ce qui est bénéfique à l'euro", a souligné Ricardo Evangelista, analyste pour ActivTrades.

L'administration Trump veut "des progrès substantiels" dans les prochaines négociations commerciales avec la Chine, a déclaré jeudi le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, au lendemain de l'annonce à Pékin et Washington d'une pause dans la guerre des tarifs douaniers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.