Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Suisses ont accepté la nouvelle loi sur les jeux d'argent (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Les casinos et les loteries suisses ont décroché le gros lot. 72,9% de Suisses ont soutenu dimanche la nouvelle loi sur les jeux d'argent. Les latins étaient les plus enthousiastes, mais le soutien a dépassé les 60% dans tous les cantons.

Les Jeunesses des PLR, PVL et UDC qui avaient lancé un référendum soutenu aussi par les Jeunes Verts repartent les mains vides. Les opposants voulaient remporter la mise en dénonçant le blocage prévu sur Internet de certaines offres de jeux en ligne. Cette censure créera un précédent et nuira à la liberté économique - même si elle sera contournable en trois clics, a argumenté ce camp.

Les fonds qu'ils ont reçus de sociétés de jeu étrangères ont été critiqués. Casinos et loteries avaient aussi investi gros en faveur de la loi. Il faut éviter que les bénéfices des jeux d'argent ne filent à l'étranger. Le sport, la culture et l'AVS ont besoin du milliard de francs qui leur est redistribué chaque année, ont argumenté avec succès les partisans du texte.

Environ 1,326 million de personnes ont glissé un "oui" dans l'urne dimanche. Le camp du "non" a réuni un peu plus de 490'000 personnes.

Champions vaudois

Les latins ont plébiscité la loi. Les Vaudois sont les champions de Suisse avec 88,3% de soutien devant les Neuchâtelois (85,3%) et les Genevois (84%). Ils sont talonnés par les Jurassiens (83,2%), les Tessinois (82%) et les Fribourgeois (80,5%).

Les autres cantons bilingues sont un peu moins enthousiastes. Les Valaisans ont dit "oui" à 75,7%, les Bernois à 73,7%.

Les cantons suisses les moins concaincus par la loi sont les Soleurois (63,5%) suivis par les Schwyzois (64,1%) et les Zurichois (65,9%).

Blocages sur Internet

Avec la nouvelle loi, les sociétés de loteries pourront offrir de nouvelles formes de paris sportifs et les casinos suisses proposer aussi des offres sur Internet. Les joueurs qui veulent jouer au poker ou à la roulette sur un site étranger seront en revanche redirigés vers une page les avertissant que cette offre n'est pas légale en Suisse.

Les cantons pourront autoriser des petits tournois de poker et éviter les loteries et jeux illégaux. Protection des joueurs et prévention contre l'addiction seront renforcées. Comme les maisons de jeu, les sociétés de loterie devront exclure les personnes dépendantes. Les joueurs de loto ne devront en revanche plus payer d'impôts sur les gains inférieurs à un million de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS