Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Breel Embolo, de retour dans le giron de l'équipe nationale à l'occasion du stage de préparation à Neuchâtel avant le match contre la Biélorussie le 1er juin, n'évoque pas de date pour son retour.

Après sa grave blessure à une cheville il y a plus de sept mois, il a appris la patience. Pour l'instant, il n'est que l'"invité" du sélectionneur Vladimir Petkovic à l'approche de ce match amical, qu'il ne disputera évidemment pas.

Le jeune attaquant de Schalke (20 ans) dit avoir entière confiance en ses médecins et suivre le plan de rééducation qui lui a été assigné. Il ne ressent plus de douleurs mais n'est pas encore apte à reprendre la compétition. Une rechute subie en mars a tempéré ses ardeurs. Il reconnaît avoir traversé ces derniers mois "la période la plus dure" de sa carrière, après cette faute grossière du joueur d'Augsbourg Konstantinos Stafylidis le 16 octobre dernier, qui l'a laissé la cheville et les ligaments en vrac.

Embolo a passé beaucoup de temps en salle de musculation, une monotonie difficile à supporter pour lui. Le quotidien "Bild" a affirmé récemment qu'il pourrait bientôt reprendre un "entraînement normal". L'intéressé n'a pas voulu confirmer. "Je n'ai droit à aucun faux pas ces prochaines semaines", déclaré l'ancien joueur du FC Bâle, qui brûle de rejouer mais doit décidément se montrer patient.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS