Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - La Loterie romande exploite dès ce lundi sa propre plate-forme de jeux en ligne. Internet est "stratégique" pour le développement de la société, souligne son directeur général Jean-Luc Moner-Banet.
Rien ne change pour les habitudes du joueur, son compte ou ses préférences demeurent, relève le responsable. La plate-forme, auparavant commune avec Swisslos, l'homologue alémanique, est toutefois améliorée, l'accès en est facilité.
Pour la Loterie romande, les jeux en ligne ont un fort potentiel de croissance, en particulier auprès des jeunes adultes. Aujourd'hui, "le réseau physique" (kiosques, restaurants) attire encore 90% des joueurs, alors que 10% d'entre eux utilisent internet, mais cette dernière tendance est en augmentation, note Jean-Luc Moner-Banet.
De nouveaux jeux vont venir étoffer la plate-forme, ajoute le directeur sans donner de précisions, mais ce seront toujours des loteries ou des paris sportifs. La Loterie romande insiste sur le contrôle qu'elle opère des joueurs amateurs d'internet: après une première mise, ils doivent prouver âge (plus de 18 ans) et identité dans les deux semaines. Autrement, le compte est bloqué.
Les kiosques n'ont pas à craindre le développement d'internet, selon Jean-Luc Moner-Banet. Ils sont associés à l'évolution, notamment pour la vente des cartes de recharge qui sont un des moyens de créditer les comptes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS