Toute l'actu en bref

La louve découverte vendredi à Bellegarde (FR) a très probablement été empoisonnée (archives).

KEYSTONE/KANTONSPOLIZEI FREIBURG

(sda-ats)

La louve découverte morte vendredi dans un champ sur la commune de Bellegarde (FR) a très probablement été empoisonnée, selon l'autopsie de la dépouille. Une procédure pénale a été ouverte à l'encontre d'une personne suspecte.

L'autopsie de la louve confiée à l'Institut de pathologie de l'Université de Berne a révélé avec une haute vraisemblance que l'animal avait été empoisonné, a annoncé lundi le Ministère public fribourgeois. Des examens sont toutefois encore en cours.

Outre la louve, les cadavres de six renards, un milan royal, un chat et un blaireau ont été découverts entre les 6 et 9 juin dans le même secteur.

Compte tenu notamment des précédentes constatations, le Ministère public fribourgeois a ouvert une procédure pénale contre une personne précise pour délit contre la loi fédérale sur la protection des animaux. La personne prévenue, sur laquelle il n'est donné aucune information, nie être à l'origine des empoisonnements.

Les autorités fribourgeoises mettent en garde les propriétaires d'animaux domiciliés à Bellegarde ou se rendant sur la commune qu'ils doivent tenir leurs animaux éloignés de tout déchet alimentaire abandonné.

ATS

 Toute l'actu en bref