Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - La Maison Blanche a rejeté mardi la proposition de débat "en tête-à-tête" avec le président Barack Obama formulée par son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad. Elle a jugé que Téhéran n'avait "pas fait preuve de sérieux" dans le dossier nucléaire.
"Nous avons toujours dit que nous voulions bien discuter du programme nucléaire iranien illicite, si l'Iran est sérieux à ce sujet", a déclaré le porte-parole de M. Obama, Robert Gibbs, au cours de son point de presse quotidien.
"Jusqu'ici, (l'Iran) n'a pas fait preuve de sérieux", a estimé M. Gibbs, en soulignant que la République islamique "a des obligations qu'elle doit remplir" dans le dossier nucléaire.
M. Gibbs a par ailleurs accusé le régime iranien de "changer d'opinion selon la pression que les sanctions lui font subir". "Ces sanctions commencent à avoir de l'effet", a-t-il assuré.
De même, le département d'Etat, par le biais de son porte-parole Philip Crowley, s'est dit mardi "encouragé" de constater "la volonté de la part de l'Iran de participer à un dialogue que nous avons longtemps recherché".
Lundi, le président Ahmadinejad a proposé un dialogue "en tête-à-tête" avec Barack Obama et affirmé que l'Iran était prêt à un "dialogue de haut niveau" avec les Etats-Unis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS