Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kuala Lumpur - Les autorités malaisiennes vont tenter de capturer une femelle rhinocéros sur l'île de Bornéo afin de l'accoupler à un mâle solitaire en captivité. Selon elles, c'est le seul moyen de sauvegarder leur espèce extrêmement menacée.
Il ne resterait qu'une trentaine de rhinocéros vivant à l'état sauvage dans les forêts de Bornéo, une île partagée entre la Malaisie, l'Indonésie et Brunei. Petits, poilus et dotés de deux cornes, ces animaux sont extrêmement sauvages et les chercheurs réussissent très rarement à les apercevoir.
Les scientifiques estiment que la reproduction en captivité est le seul moyen d'éviter que l'espèce ne disparaisse.
Les mammifères sont victimes de la déforestation à grande échelle de Bornéo mais aussi des braconniers qui les chassent notamment pour leurs cornes et leurs os. Le rhinocéros de Bornéo représente une sous-espèce du rhinocéros de Sumatra.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS