Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dar-es-Salaam - La marine tanzanienne a capturé ce week-end un pirate présumé somalien à la suite d'un affrontement armé dans l'océan Indien. Deux militaires tanzaniens au total ont été tués dans ces violences.
Selon la police, l'incident a eu lieu dimanche à environ 70 milles marins au large de Mtwara, dans le sud du littoral tanzanien, dans un secteur où la compagnie pétrolière Ophir Energy, dont le siège social est à Londres, dispose d'un navire d'exploration.
"L'embarcation des pirates somaliens a ouvert le feu sur un bâtiment de guerre tanzanien, qui a été criblé de balles", a indiqué à Reuters le chef de la police de la région de Mtwara, Steven Buyuya.
La marine a réussi à intercepter le bateau des pirates en fuite. L'un d'entre eux a été fait prisonnier et a été transféré dans la capitale, Dar-es-Salaam, pour y être interrogé.
Le chef de la police a également ajouté que les pirates s'apprêtaient vraisemblablement à enlever des expatriés travaillant dans le secteur d'exploration du pétrole en Tanzanie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS