Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les librairies Thalia, ici la filiale de Thoune, vont désormais toutes s'appeler Orell Füssli (archives).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Les librairies Orell Füssli Thalia, basées en Suisse alémanique, vont changer de nom à la fin du mois de mai. Elles prendront désormais toutes le nom d'Orell Füssli.

La restructuration de la coentreprise d'Orell Füssli et de Thalia avait déjà été annoncée à la fin de l'année dernière. La date du changement de nom a été donnée par la responsable du marketing et de la communication, Coralie Klaus Boeker, dans l'édition d'avril du magazine Schweizer Buchhandel.

Les sites internet thalia.ch et books.ch disparaîtront également. Ils seront disponibles à l'adresse orellfüssli.ch.

Cette dénomination commune a pour but de renforcer la marque Orell Füssli, explique Mme Klaus Boeker. Orell Füssli a une tradition de près de 500 ans. Fortement implantées dans leurs régions, les librairies Stauffacher à Berne, Rösslitor à St-Gall et ZAP en Haut-Valais conserveront en revanche leurs noms.

La coentreprise Orell Füssli Thalia était en grande difficulté depuis quelques temps. Elle a fermé en décembre dernier sa librairie de langue anglaise située dans la principale artère commerciale de Zurich, faute de rentabilité.

Secteur à la traîne

Le groupe zurichois Orell Füssli, également actif dans l'édition et l'impression de billets de banque, et la chaîne de librairies allemandes Thalia ont créé leur coentreprise il y a trois ans.

Mais alors que les affaires du groupe Orell Füssli sont au beau fixe, le commerce de livres est un sujet de préoccupation. Ce secteur a vu son chiffre d'affaires chuter de 11% l'an dernier à 98,8 millions de francs pour un résultat opérationnel (EBIT) de 1,8 million contre 3,1 millions en 2014.

ATS