Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Martina Kocher (33 ans) a décidé de mettre un terme à sa carrière. La meilleure lugeuse suisse de l'histoire a fait part de son choix dans la Berner Zeitung.

Martina Kocher a été championne du monde et deux fois médaillée d'argent aux Mondiaux. La Bernoise est arrivée à la conclusion qu'elle avait rempli ses objectifs sportifs, même si elle a déçu aux Jeux olympiques en Corée du Sud avec une 11e place cet hiver.

"J'ai confirmé mon titre mondial de sprint 2016 en prenant l'argent l'année d'après. Cela a été une performance qui a plus de valeur à mes yeux", a-t-elle dit.

Après vingt ans dans le sport, marqués par "des luttes, des émotions positives et négatives, des triomphes et des larmes", il est temps de passer à une nouvelle vie, a expliqué Martina Kocher.

Elle va pouvoir désormais vivre de manière plus libre, notamment en matière d'alimentation. "Je devais toujours faire attention pour prendre assez de poids. C'était une charge au niveau psychique. Je devais me forcer aussi le soir à manger des choses contenant beaucoup de valeurs énergétiques." Après son titre mondial, elle a souffert d'une mononucléose. "Cela a été un signe", avoue-t-elle.

Enseignante de formation, Martina Kocher travaille dans le secteur social. Elle "aide des jeunes de 13 à 18 ans à redevenir fit pour la société", dit-elle.

Son retrait signifie qu'il n'y aura plus de Suissesse en Coupe du monde la saison prochaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS