Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - La messe est dite en Premier League. Manchester United conservera sa couronne.
Victorieuse 2-0 de Queen's Park Rangers à Old Trafford, la formation d'Alex Ferguson compte désormais huit points d'avance sur Manchester City, battu 1-0 à Arsenal. A six journée de la fin du championnat, on voit mal comment City, une formation qui semble vraiment entamée sur le plan physique, pourrait combler un tel écart.
A l'Emirates, Arsenal, qui n'alignait pas Johan Djourou, a amplement mérité sa victoire. Elle a été acquise sur une frappe limpide de Mikel Arteta à la 87e. L'Espagnol a "volé" un ballon à Pizzaro avant d'ajuster Hart.
Bien trop timoré sur le plan offensif, Manchester City fait peine à voir en cette fin de saison. Les joueurs de Roberto Mancini ont été dominés dans tous les compartiments du jeu. L'expulsion de Balotelli en fin de match assombrit encore le tableau.
Plus tôt dans l'après-midi, Manchester United n'a pas tremblé une seule seconde devant Queen's Park Rangers. Le Champion a forcé la décision sur un penalty de Rooney et une réussite de l'éternel Scholes. L'arbitre l'a bien aidé en prononçant la double peine contre le capitaine de QPR Derry à la 14e: penalty et expulsion. Le problème est que Derry n'a pas touché Young qui était hors-jeu sur cette action...

ATS