Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La militante basque française Aurore Martin, membre du parti indépendantiste Batasuna, a été remise jeudi en début de soirée aux autorités espagnoles, a indiqué à Reuters la gendarmerie. Elle avait été interpellée dans l'après-midi à Mauléon-Licharre, dans les Pyrénées-Atlantiques.

Aurore Martin a été interpellée vers 16h00 à la suite d'un contrôle routier fortuit en application d'un mandat d'arrêt européen émis par l'Espagne et qui a été validé par la justice française. L'Espagne reproche à Aurore Martin ses liens avec le parti indépendantiste Batasuna, illégal dans ce pays car considéré comme lié à l'organisation politico-militaire ETA, mais légal en France.

Après six mois passés dans la clandestinité, à la suite du feu vert à sa remise à l'Espagne donné par la cour d'appel de Pau, elle était réapparue en juin 2011 lors d'une réunion publique où elle avait reçu le soutien de nombreux élus locaux de tous bords, de syndicats et d'associations de défense des droits de l'homme.

Le 21 juin 2011, des militants indépendantistes basques s'étaient opposés avec succès à son arrestation par six policiers cagoulés au domicile de sa soeur dans le quartier du Petit Bayonne, quelques heures avant le début de la Fête de la musique. Elle vivait depuis au Pays basque et avait à plusieurs reprises participé à des manifestations et à des conférences de Batasuna.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS