Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Mobilière a vu son bénéfice net chuter en 2011, malgré un volume d'activité en progression. Le groupe bernois d'assurances et de prévoyance a dégagé un résultat de 331,3 millions de francs, en baisse de 18,9% par rapport à l'exercice précédent.

Les secteurs vie et non-vie y ont apporté respectivement 53,7 millions (-22,3%) et 277,6 millions de francs (-18,2%), selon les chiffres présentés vendredi devant la presse à Berne. En dépit du recul de la rentabilité, La Mobilière a le vent en poupe, a estimé Markus Hongler, qui la dirige depuis un an environ. Il a qualifié le résultat d'excellent, au vu de l'ampleur des dommages naturels et du contexte financier difficile de 2011.

Primes accrues

Du reste, les deux branches ont accru leurs volumes de primes brutes. Celles-ci ont augmenté de 3,4% à 832,6 millions de francs dans le domaine vie et de 5% à 2,34 milliards en non-vie, secteur dans lequel le groupe réalise une croissance supérieure au marché. Le total des primes brutes a ainsi grimpé de 4,6% à 3,18 milliards de francs.

La Mobilière impute le recul du résultat net surtout à une hausse des dommages naturels, à un renforcement des provisions dans le secteur vie et à des amortissements sur des avoirs en actions.

Coûteuse météo

Les dommages naturels ont dépassé les 100 millions de francs, a souligné M. Hongler. Les orages de grêle et les inondations de début juillet ont pesé à eux seuls pour 85 millions et une nouvelle série d'inondations en octobre pour 10 millions.

Au final, le ratio combiné (qui reflète les frais de gestion et les coûts des sinistres par rapport aux primes) s'est détérioré. Son taux a augmenté de 3 points d'une année à l'autre, passant de 89,8% à 92,8%.

Cette année, les titulaires d'assurances entreprise et bâtiments et d'assurances véhicules jouiront de réductions de primes d'un dixième entre mi-2012 et mi-2013. Près de 120 millions de francs seront reversés aux assurés.

ATS