Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Mobilière a vu son bénéfice net reculer d'un bon tiers à 383,4 millions de francs l'an passé. L'exercice 2014 avait été marqué pour l'assureur bernois par le gain unique de 161,4 millions issu de la cession de la participation dans Nationale Suisse.

Le groupe coopératif bernois estime avoir réalisé l'an dernier un solide exercice, ont indiqué jeudi à Berne ses dirigeants en présentant les comptes 2015. Les primes encaissées ont augmenté de 1,3% en comparaison annuelle pour totaliser 3,5 milliards de francs.

Les affaires ont connu une évolution particulièrement favorable dans le secteur automobile. Les paiements pour dommages ont dans le même temps reculé, a relevé La Mobilière.

Le ratio combiné, soit le rapport entre les coûts et les dommages d'une part ainsi que les primes d'autre part, s'est amélioré de 3,2 points à 88,7%. Pour rappel, plus il est bas, mieux c'est.

Concernant le gain unique de 161,4 millions de francs en 2014, il était en lien avec le rachat de l'assureur bâloise Nationale Suisse par l'assureur st-gallois Helvetia. La Mobilière en avait profité pour vendre son paquet d'actions.

ATS