Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Houston (Texas) - La marée noire provoquée par la fuite d'un puits de pétrole dans le Golfe du Mexique s'est étendue et recouvrait lundi 4900 km2. Les gardes-côtes américains s'efforçaient de l'empêcher d'atteindre la côte.
Le puits, à 1500 m de profondeur, laisse échapper un millier de barils de pétrole par jour. La marée noire menace les côtes de Louisiane, du Texas, du Mississippi et de Floride.
La plate-forme Deepwater Horizon a sombré le 22 avril deux jours après avoir explosé et pris feu alors qu'elle achevait le forage de ce puits, à une soixantaine de kilomètres au sud-est du delta du Mississippi. Elle appartenait à la multinationale Transocean, basée à Zoug.
Lundi, on ne déplorait encore aucun impact sur le rivage. La nappe se trouvait à une cinquantaine de kilomètres de la côte de Louisiane, qu'elle risque d'atteindre d'ci trois jours, a indiqué une porte-parole des gardes-côtes.
La plateforme "Deep Water Horizon", de 78 m de large et 121 m de long, était exploitée par le groupe pétrolier britannique BP.
Cent vingt-six personnes s'y trouvaient au moment de l'explosion mardi à quelque 70 kilomètres des côtes. Quatre ont été grièvement blessées et onze employés étaient portés disparus.
Basée à Zoug, Transocean emploie 18'000 collaborateurs dans le monde et dispose de près de 140 installations de forage, soit la plus grande flotte dans la branche. La multinationale américaine vient de faire son entrée à la Bourse suisse. Elle a dégagé en 2009 un chiffre d'affaires de 11,6 milliards de dollars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS