Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - La navette américaine Atlantis a réussi à rejoindre la Station spatiale internationale, a annoncé la Nasa. Pour sa 32e et dernière mission, elle doit notamment livrer un module russe de recherche et d'arrimage à l'ISS.
Durant sa mission d'une durée de douze jours, Atlantis et ses six astronautes livreront plus de douze tonnes d'équipements, six batteries, des vivres et des expériences scientifiques.
Le module russe pressurisé Rassvet ou MRM-1 est le plus gros des éléments transportés par Atlantis. Pesant cinq tonnes et long de six mètres, il est dédié à l'accostage des vaisseaux russes Soyouz et Progress et au stockage. D'importantes pièces de rechange pour l'ISS, dont un sas de décompression et un bras robotisé européen, ont été attachés sur l'extérieur de Rassvet.
Trois sorties extra-véhiculaires de six heures et demie chacune par une équipe de deux astronautes sont prévues pour installer notamment les six batteries sur l'ISS dont la construction est quasiment achevée. La première sortie est prévue pour lundi.
Il s'agit de la dernière mission pour la navette américaine qui sera néanmoins conservée comme véhicule de secours au cas où il faudrait ramener un équipage sur Terre.
Après la fin des navettes, les Etats-Unis dépendront des Soyouz russes pour acheminer leurs astronautes à l'ISS jusqu'à ce qu'un lanceur américain soit prêt vers 2015.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS