Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Grâce à l'arrivée récente de la neige en abondance, les stations de montagne affichent un large sourire après la période des fêtes de fin d'année. Les touristes ont afflué en nombre et ne se sont pas montrés trop regardants sur leurs dépenses.

A Villars (VD), il y a eu beaucoup de monde: "Nous étions d'abord inquiets en raison des conditions économiques et de l'absence de neige. Mais elle est venue en masse", s'est réjoui lundi Serge Beslin, directeur de Villars Tourisme. Tant et si bien que les hôtels étaient remplis "à 75-80% la semaine passée et 85-90% maintenant". C'est légèrement inférieur à la norme habituelle.

Lors des journées de beau temps, il y a eu "énormément de monde sur les pistes", précise le directeur. Certains restaurateurs de montagne ont même enregistré des records journaliers depuis 10 ans. M. Beslin n'est en revanche pas en mesure de dire si les touristes ont été plus réservés dans leurs dépenses en raison du franc fort ou de la situation économique.

Quelques records

A Leysin (VD), il y a eu beaucoup de monde également à Noël et durant les jours suivants, avec un "pic incroyable" le mercredi. "On ne savait plus où mettre les gens!", s'exclame Pierre-Alain Morard, directeur de l'Office du Tourisme de Leysin et des Mosses. Par la suite, le temps s'est gâté et le nombre de visiteurs d'un jour a diminué.

Les hôtels étaient plutôt bien remplis en général, estime le responsable, et même presque complets le 31 décembre. S'agissant des dépenses, M. Morard a l'impression qu'elles étaient normales. "Les gens calculent avant de partir, en profitant notamment de forfaits intéressants qui incluent diverses prestations", note-t-il.

A Verbier (VS), les hôtels ont pour la plupart affiché complet durant cette période, indique Isabelle Hefti, responsable de la communication pour la destination Verbier - St-Bernard. Sur les pistes, quelques records journaliers ont été battus la semaine passée, avec notamment 22'000 personnes comptabilisées le 28 décembre.

ATS