Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des jeunes s'évertuent à pousser un bus des Transports publics genevois qui patine sur la neige.

Keystone/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Les chutes de neige ont causé jeudi de grosses perturbations en Suisse. A Genève Aéroport, une centaine de vols au départ ont été annulés, ainsi que 98 à l'arrivée, suite à la fermeture du tarmac pendant la matinée.

Le trafic a repris progressivement dès la mi-journée. Le premier avion a pu décoller à 12h33 et le premier atterrissage s'est effectué à 13h10, a indiqué Genève Aéroport dans un communiqué. Les aéroports de Zurich et Bâle n'ont pas connu de problèmes majeurs. Zurich Kloten a toutefois dû annuler une dizaine de vols.

Les météorologues se sont dits surpris par l'ampleur des précipitations. "Le front chaud est bien plus actif que prévu", a écrit SRF Meteo sur Twitter. Résultat: une couche de 10 à 20 centimètres de neige qui a provoqué un certain chaos, surtout en Suisse romande. Outre le trafic aérien, les routes et le rail ont connu des perturbations.

Les camions venant du Val d'Aoste (I) devaient emprunter le tunnel du Mont-Blanc, plutôt que celui du Grand St-Bernard (VS) qui était inaccessible, a indiqué l'agence de presse italienne ansa. En plaine, l'autoroute entre Martigny et St-Maurice a pu rouvrir en fin de matinée. Elle avait été fermée près de deux heures à la suite d'un carambolage.

Neige sur routes gelées

Tombée sur des routes gelées après trois jours de températures exceptionnellement basses, la neige adhère bien, ce qui rend la chaussée d'autant plus glissante. De nombreux accidents ont été annoncés sur les routes et autoroutes, dont une soixantaine dans le canton de Berne. Le trafic a aussi été mis à mal dans les cantons alémaniques, ceux de Zurich et Soleure notamment.

Le canton de Fribourg a subi d'importantes perturbations. Le réseau routier a "frôlé la paralysie", selon les Transports publics fribourgeois (TPF). Les bus sont restés pris dans des bouchons sur les principaux axes routiers, et certaines courses ont été supprimées. Les TPF ont annoncé dans l'après-midi que la situation se stabilisait.

Trams de nuit

Dans les villes de Genève, Lausanne, Berne et Zurich, les transports publics ont eu des difficultés, si bien que de nombreux pendulaires sont arrivés en retard au travail.

Les Transports publics genevois redoutant le gel, ils ont décidé de maintenir l'activité de quatre trams pendant la nuit afin d'éviter des givrages de caténaires et d'avoir à composer vendredi matin avec de la neige posée sur de la glace. Ils interviendront aussi sur le réseau de trolleybus afin de gicler de l’antigel sur les lignes de contact.

Quant au trafic ferroviaire, il a été particulièrement touché en Suisse romande. Les voies entre Genève Aéroport et Lausanne ainsi qu'entre Fribourg et Berne ont été partiellement fermées, de même que la gare de Neuchâtel.

En fin d'après-midi, le site internet des CFF indiquait que plusieurs liaisons subissaient encore des retards, notamment la ligne La Chaux-de-fonds-Le Locle, sur laquelle circulaient des bus de remplacement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS