Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Neue Zürcher Bank (NZB) vient d'être radiée du registre du commerce. L'établissement, qui avait déjà réduit à la portion congrue son activité en mars, a notamment fait parler de lui dans le cadre d'une affaire d'incitation à la fraude fiscale aux Etats-Unis.

L'histoire de l'établissement zurichois s'est donc interrompue vendredi, selon une annonce officielle parue dimanche dans l'hebdomadaire alémanique "NZZ am Sonntag". Le capital a ainsi été remboursé aux propriétaires, la procédure de liquidation ayant été formellement engagée en septembre.

En 2009, la NZB s'était trouvée dans le collimateur des autorités judiciaires américaines, après l'inculpation d'un de ses employés pour avoir incité des clients à frauder le fisc. En mars dernier, la banque avait cédé son secteur courtage. Il y a trois ans, elle avait déjà abandonné ses affaires de gestion de fortune.

Son nom est aussi apparu à l'époque dans une affaire de violation des obligations prudentielles, qui lui avait valu un blâme de la part de l'Autorité de surveillance des marchés financier (FINMA). L'établissement avait aidé en secret des investisseurs à prendre une participation importante dans le groupe industriel zurichois Sulzer.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS