Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les djihadistes de l'ex-front al-Nosra affirment avoir enrôlé ces dernières semaines des milliers de rebelles qui ont déserté les rangs de l'Armée syrienne libre (archives).

KEYSTONE/AP/VIRGINIE NGUYEN HOANG

(sda-ats)

Une nouvelle alliance de factions djihadistes syriennes, qui comprend l'ancien front al-Nosra, a juré d'intensifier le combat contre l'armée syrienne et ses alliés du Hezbollah libanais. Son but reste de chasser du pouvoir le président Bachar al-Assad.

Hachem al-Cheikh, le chef du groupe Hayat Tahrir al-Cham, alliance formée au mois de janvier, a également indiqué, dans son premier discours enregistré dans une vidéo, que ses forces aspiraient à "libérer" la totalité du territoire syrien.

"Nous assurons au peuple que nous allons engager une intensification des opérations militaires contre le régime criminel. Nous attaquerons ses casernes et ses positions et mènerons une nouvelle lutte de libération", a-t-il expliqué.

Hayat Tahrir al-Cham, qui signifie organisation de libération du Levant, résulte de la fusion du Djabhat Fateh al-Cham (l'ancien Front al-Nosra, naguère affilié à Al Qaïda) et de plusieurs autres groupes-

L'alliance djihadiste a enrôlé des milliers de combattants qui ont déserté ces dernières semaines les groupes de l'Armée syrienne libre (ASL, plus modérée), indignés qu'ils étaient par la volonté de leurs dirigeants de prendre part à un processus de paix avec le régime Assad.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS