Toute l'actu en bref

Le lancement du logiciel permettant de payer des achats avec un téléphone portable n'interviendra pas avant juin (archives).

KEYSTONE/PHOTOPRESS/DOMINIC STEINMANN

(sda-ats)

La nouvelle application pour les paiements mobiles Twint prend encore un peu de retard. Reporté une première fois de janvier à avril, le lancement du logiciel permettant de payer des achats avec un téléphone portable, n'interviendra pas avant juin.

Le projet, qui s'accompagne de la connection simultanée des systèmes informatiques de sept banques à un moment défini, n'est pas encore prêt, a précisé jeudi à Zurich Jürg Weber, président du conseil d'administration de Twint et directeur de Payement Services, la division du trafic des paiements de SIX. Cela devrait être le cas à mi-mai, a-t-il précisé à l'ats.

Les 10'000 premiers terminaux de paiements seront installés dans les commerces en juin. D'ici la fin de l'année, leur nombre devrait s'étoffer à 70'000. Twint doit aussi faire face au problème qu'Apple bloque dans ses téléphones l'utilisation de la technologie de transmission à courte distance NFC, réservant son seul usage au système maison Apple Pay, lancé en Suisse en juillet 2016.

De ce fait, les utilisateurs de Twint doivent soit scanner des codes QR ou mettre en oeuvre le protocole de transmissions sans fil Bluetooth. Au final, le processus de paiement prend nettement plus de temps. Un problème d'autant plus épineux, que les possesseurs de téléphones portables arborant la célèbre pomme croquée sont nombreux en Suisse.

"L'objectif de Twint n'est pas de concurrencer Apple", a précisé M. Weber. "Apple reste imbattable au niveau du protocole NFC". De ce fait, Twint entend se faire une place à la faveur d'autres fonctions, notamment l'intégration de coupons de réduction ou de bons d'achat.

ATS

 Toute l'actu en bref