Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vanuatu a été touché par le cyclone Cook ce week-end (archives).

KEYSTONE/AP World Vision

(sda-ats)

La Nouvelle-Calédonie se préparait lundi à l'arrivée du cyclone Cook, qui amène vents violents, vagues imposantes et fortes pluies. L'ouragan, jusqu'alors classé en tempête de catégorie 1, a traversé ce week-end Vanuatu, y causant des inondations.

Selon les prévisions du service météorologique de Fidji, Cook devrait se renforcer en cyclone de catégorie 4, sur une échelle de 5, avant d'atteindre lundi après-midi la collectivité ultramarine du Pacifique Sud.

La tempête pourrait atteindre le nord de Grande Terre au moment de la marée haute, avec des vents allant jusqu'à 200 km/heure. Les autorités de l'île se préparent à des pluies torrentielles et des vagues hautes de dix mètres.

"La menace pour la Nouvelle-Calédonie est très sérieuse", indiquaient lundi les services météorologiques locaux. Les vols au départ de l'aéroport de Nouméa seront annulés lundi soir, a déclaré une porte-parole.

A Vanuatu, déjà traversé par le cyclone Cook, aucun blessé n'était à déplorer et la tempête a causé peu de dégât, mais les zones de faible altitude ont été évacuées en raison du risque d'inondation, rapporte la presse locale.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS