Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les autorités de Nouvelle-Galles du Sud, le plus peuplé des Etats australiens, ont annoncé vendredi un renforcement de la surveillance des requins au large de ses plages. Elles ont toutefois exclu toute chasse au squale après plusieurs attaques.

Les habitants de la station balnéaire touristique de Ballina, à environ 750 kilomètres au nord de Sydney, avaient appelé les autorités de l'Etat à la rescousse, disant que le nombre de visiteurs avait dégringolé à cause de trois attaques de requin depuis le début de l'année.

A la fin juillet, un surfeur de 52 ans a été grièvement blessé à la jambe et au bras tandis qu'un adepte du bodyboard de 32 ans avait été blessé aux jambes au début du mois. En février, un surfeur japonais de 41 ans avait trouvé la mort lorsqu'un squale lui avait arraché les jambes.

Filets antirequins

Le ministre de l'industrie primaire Niall Blair a annoncé qu'un budget de 250'000 dollars australiens (180'000 francs) serait débloqué pour observer, marquer et suivre à la trace les requins de la région. Des spécialistes internationaux seront mobilisés pour ce projet qui doit être mené à bien avant l'été austral très touristique.

"N'oublions pas que l'océan est le domaine du requin", a cependant souligné le ministre. "Le gouvernement prend des mesures pour mieux comprendre les risques afin de les réduire".

Les autorités n'envisagent pas de chasser les squales, mais plutôt de prendre des mesures comme l'installation de filets antirequins aux abords des plages.

ATS