Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La numérisation en guise d'opportunité en Valais

Le rapport 2018 du canton du Valais sur les hautes écoles s'intéresse aux enjeux et aux opportunités de la digitalisation. Le canton veut soutenir les instituts de recherche et les hautes écoles qui font de la place aux défis que représentent les nouvelles technologies.

Etat du Valais

(sda-ats)

La numérisation est une opportunité de développement socio-économique. Le Valais veut soutenir les instituts de recherche et les hautes écoles qui font de la place aux défis que représentent les nouvelles technologies.

Le rapport cantonal 2018 sur les hautes écoles diffusé mardi s'intéresse particulièrement aux enjeux et aux opportunités de la numérisation. Il constate que ces institutions tiennent compte des changements de profils de compétences et développent de nouveaux modèles de formation, communique l'Etat du Valais.

Les contenus sont adaptés en permanence. Les méthodes liées au domaine d'étude également. L'internet des objets, l'intelligence artificielle, la cyber-sécurité, la gestion scientifique des données sont des thématiques non seulement intégrées aux formations de base mais aussi à la formation continue.

L'offre de prestations de services est en constante augmentation dans les instituts de recherche et les hautes écoles. L'intégration d'applications issues de nouvelles technologies est permanente. Le canton s'engage à poursuivre ses efforts en faveur de la formation, de la recherche et de l'innovation dans le domaine de la numérisation, écrit-il.

Rester attrayant

La politique de l'Etat en matière de formation supérieure vise une offre attractive, innovante et complémentaire. Le développement de sites de formation et de recherches figure aussi parmi les objectifs du canton. Plusieurs programmes et modules de formation ont déjà été développés.

Globalement l'objectif du canton est de garantir aux étudiants valaisans le libre choix des hautes écoles et universités grâce aux accords intercantonaux conclus. Il veut en parallèle développer les possibilités de se former en Valais.

Entre 2005 et 2015, le Valais a enregistré une augmentation de 19'000 du nombre de places de travail. Le secteur tertiaire enregistre l'augmentation la plus marquée. Seul le secteur primaire a vu l'intérêt s'effriter avec une perte de près de 6000 emplois durant cette période. Le canton estime que deux tiers des élèves du canton travailleront dans des domaines qui n'existent pas aujourd'hui.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.