Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Séoul - Les manoeuvres navales communes à partir de dimanche entre la Corée du Sud et les Etats-Unis amènent la péninsule coréenne "au bord de la guerre". C'est ce qu'a affirmé vendredi le régime de Pyongyang, cité par l'agence officielle KCNA.
Ces exercices militaires "des impérialistes américains et de leur marionnette belliciste sud-coréenne" sont dirigés contre la Corée du Nord, a affirmé Pyongyang. "La situation de la péninsule coréenne se rapproche du bord de la guerre à cause du projet imprudent de ces excités de la gâchette", a ajouté le communiqué officiel nord-coréen.
Pour la première fois depuis la guerre de Corée (1950-1953), la Corée du Nord a bombardé mardi une zone d'habitation civile de la Corée du Sud. Ces tirs d'obus ont fait quatre morts et une vingtaine de blessés sur l'île de Yeonpyeong et provoqué des tirs de riposte de la part de l'armée sud-coréenne.
Les Etats-Unis ont affiché mercredi leur soutien à la Corée du Sud et vont effectuer avec elle des manoeuvres aéronavales de dimanche à mercredi prochain, en y engageant un porte-avions. Le George Washington se dirigeait d'ailleurs jeudi vers cette zone.
Par ailleurs, la Corée du Sud a annoncé vendredi la nomination comme ministre de la Défense d'un conseiller du président, au lendemain de la démission du titulaire du poste. Ce dernier avait été critiqué pour la riposte jugée trop faible de Séoul aux bombardements mardi par la Corée du Nord de l'île sud-coréenne.
Séoul avait promis jeudi de riposter bien plus fermement en cas de nouvelle agression armée de la Corée du Nord. Celle-ci s'est aussi dite prête à d'autres frappes en cas de provocations. Espérant calmer l'inquiétude et surtout la colère des Sud-Coréens, le président sud-coréen Lee a en effet annoncé un renforcement spectaculaire des moyens militaires en mer Jaune.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS