Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bruxelles - La perspective d'un plan d'aide à la Grèce se précise. Un accord a été trouvé sur les conditions de prêts que les pays de la zone euro seraient disposés à lui garantir, si nécessaire, alors que le pays s'enfonce dans un crise financière sans précédent.
"Il y a un accord sur le taux d'intérêt qui serait appliqué à la Grèce si elle devait faire appel au plan d'aide", a indiqué une source diplomatique européenne à l'issue d'une réunion de hauts fonctionnaires des ministères des Finances et des directions du Trésor à Bruxelles.
Cet accord permettrait à la Grèce de se refinancer auprès de ses partenaires de la zone euro à un taux "moins élevé que le taux actuel du marché pour la dette grecque", sans que "ce soit un cadeau pour autant", a ajouté cette source.
Le taux exigé de la Grèce pour emprunter, que ce soit sur trois ans ou sur dix ans est actuellement très élevé, supérieur à 7%, soit plus du double de l'Allemagne, référence des marchés.
L'aide de la zone euro, dont le montant total a été estimé par un haut responsable européen à entre 20 et 30 milliards d'euros, serait associée à des prêts du Fonds monétaire international, conformément à un compromis qui avait été scellé le 25 mars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS