Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Marion Maréchal-Le Pen, la petite-fille du fondateur du Front national et nièce de Marine Le Pen, sera candidate en juin aux élections législatives. Le parti d'extrême droite espère réaliser une percée dans la foulée du scrutin présidentiel.

A 22 ans, la fille de Yann, soeur de Marine, et de Samuel Maréchal, ancien cadre frontiste, se défend d'être une candidate de témoignage dans la troisième circonscription du Vaucluse. Marine Le Pen a réalisé dans ce département son meilleur score au premier tour de la présidentielle avec 27,03% des voix.

"C'est une démarche d'implantation", a affirmé vendredi l'étudiante en droit. "Je ne suis pas une novice, je ne débute pas réellement en politique. J'ai déjà été deux fois candidate, je milite depuis l'âge de 17 ans au Front national", a-t-elle ajouté.

A ses côtés, Jean-Marie Le Pen, son grand-père, président d'honneur du parti d'extrême droite reconnaît l'avoir poussée à se présenter dans cette circonscription où le FN a obtenu, le 22 avril, son meilleur score national avec 31,5% des voix.

"En âge d'assumer le risque"

"A tout seigneur, tout honneur. Marion est en âge d'assumer le risque mais aussi la chance d'être élue députée. Ce serait un symbole exceptionnel", a expliqué Jean-Marie Le Pen.

Marion Maréchal-Le Pen revendique son autonomie et repousse les questions sur une quelconque filiation politique.

ATS