Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La statue de bronze, assise depuis 1913 sur un rocher dans la baie de la capitale danoise, représente un personnage d'un conte de Hans Christian Andersen (archives).

Keystone/AP POLFOTO/KHAN TARIQ MIKKEL

(sda-ats)

La Petite Sirène de Copenhague, le monument le plus célèbre du Danemark, a été peinte en rouge apparemment par des défenseurs de la cause animale, a annoncé mardi la police danoise. Ce ne sont pas les premiers déboires de la célèbre statue de bronze.

"La Petite sirène a été victime d'un acte de vandalisme (de la peinture rouge). Nous sommes sur l'affaire", a écrit sur Twitter la police de Copenhague. Une photo publiée par le quotidien Politiken montrait que devant la statue, la même peinture avait servi à écrire: "Danemark, défends les baleines des îles Féroé".

Cet archipel autonome danois dans l'Atlantique Nord est le lieu d'une tradition sanglante, le "grindadrap", qui consiste à piéger des cétacés (principalement des globicéphales) dans une baie ou un fjord pour les y tuer à l'aide de longs couteaux.

La statue de bronze, assise depuis 1913 sur un rocher dans la baie de la capitale, représente un personnage d'un conte de Hans Christian Andersen. Elle a connu bien des déboires en un siècle. Sa tête a été volée deux fois, en 1964 et en 1998, et un bras une fois, en 1984. Elle fut aussi aspergée de peinture ou poussée à la mer à plusieurs reprises, et recouverte d'une burqa en 2004 pour protester contre la candidature de la Turquie à l'Union européenne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS