Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La pianiste norvégienne Natalia Strelchenko, 38 ans, qui a donné des concerts en tant que soliste à travers le monde, a été découverte assassinée à son domicile à Manchester en Grande-Bretagne, a annoncé lundi la police. Un suspect de 48 ans a été arrêté.

La musicienne est décédée dimanche des suites de blessures infligées à la tête et au cou lors d'une agression à son domicile à Manchester.

D'origine russe, Natalia Strelchenko a joué sur des scènes prestigieuses comme le Wigmore Hall à Londres, le Carnegie Hall à New York ou le Franzosischer Dom à Berlin. Elle avait fait ses débuts à l'âge de 12 ans à l'orchestre symphonique de Saint-Pétersbourg.

Mère d'enfants en bas âge, elle devait jouer au cours des prochains mois en Norvège, en France et en Grande-Bretagne, selon son site Internet.

ATS