Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La pilote ukrainienne Nadia Savtchenko a été libérée et est arrivée dans son pays (archives).

KEYSTONE/AP/IVAN SEKRETAREV

(sda-ats)

L'avion ramenant en Ukraine la pilote militaire Nadia Savtchenko, détenue depuis presque deux ans en Russie, a atterri à Kiev, a annoncé le président ukrainien Petro Porochenko. Elle a été échangée mercredi contre deux agents russes présumés.

"L'avion présidentiel avec Nadia Savtchenko a atterri!", a écrit M. Porochenko sur Twitter. Nadia "est rentrée en Ukraine! (...) Je me réjouis avec l'ensemble du pays", a ajouté sur le réseau social le Premier ministre ukrainien, Volodymyr Groïsman.

"Il y a deux ans, j'ai promis aux Ukrainiens de faire tout mon possible pour libérer Nadia. Et voilà. Je tiens ma parole. Elle est sur le chemin de la maison, en Ukraine", a écrit sur Twitter l'un des avocats de la pilote, Mark Feïguine.

Pour l'Ukraine et la Russie, cette libération clôt un long contentieux ayant empoisonné les relations entre les deux pays, déjà mises à mal par le conflit armé dans l'est de l'Ukraine.

Sans en indiquer la teneur, la présidence ukrainienne a confirmé qu'une cérémonie aurait lieu dans l'après-midi. La pilote doit y être décorée.

Echange déjà évoqué

La jeune femme purgeait en Russie une peine de 22 ans de prison pour avoir, selon des accusations qu'elle rejette, fourni à l'armée ukrainienne la position de deux journalistes de la télévision publique russe tués par un tir de mortier dans l'est séparatiste de l'Ukraine en juin 2014.

Peu avant l'annonce de sa libération, l'avocate d'un des deux militaires russes présumés détenus en Ukraine avait annoncé qu'ils étaient également libérés. Présentés par Kiev comme appartenant au GRU, les services de renseignements de l'armée russe, ils avaient été condamnés en avril à 14 ans de prison, reconnus coupables d'avoir combattu aux côtés des rebelles prorusses contre l'armée ukrainienne dans l'Est.

Les Ukrainiens assurent qu'ils sont des soldats d'active de l'armée russe, preuve, selon Kiev, de la présence de troupes russes dans la zone de conflit. Moscou, qui dément tout déploiement de son armée en Ukraine, assure qu'ils ont quitté l'armée russe en décembre 2014, plusieurs mois avant de venir en Ukraine.

L'idée d'un échange entre ces hommes et la pilote ukrainienne était évoquée depuis des mois, y compris au plus haut niveau entre Vladimir Poutine et Petro Porochenko.

Renommée mondiale

Arrêtée selon Moscou début juillet 2014 sur le territoire russe, Mme Savtchenko a toujours rejeté les accusations de la justice russe, assurant avoir été capturée par des rebelles prorusses avant le drame qui a frappé les journalistes, puis livrée à la Russie.

Controversé, son procès lui a apporté une renommée mondiale et le soutien des autorités de Kiev, qui l'ont toujours considéré comme une prisonnière politique, ainsi que des capitales européennes et de Washington.

Elue symboliquement députée en Ukraine, elle a passé plus de 80 jours en grève de la faim de décembre 2014 à mars 2015. Début mars, elle a arrêté de se nourrir et de s'hydrater pendant sept jours, prévenant les autorités russes qu'il fallait choisir si elles voulaient la rendre "morte ou vivante".

ATS