Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Environ 400 téléphones anciens ou farfelus sont exposés dès jeudi au Musée Gutenberg à Fribourg. La plus grande collection de téléphones au monde appartient à une Grisonne de 42 ans, Rita Zimmermann.

Pour une fois, ce ne sont pas les aspects techniques qui occupent le devant de la scène, mais plutôt l'apparence du téléphone, a indiqué mercredi le Musée suisse des arts graphiques et de la communication. "Que ce soit en tant qu'objet décoratif, bijou, jouet ou témoin des trente dernières années, le téléphone mérite qu'on lui accorde une attention toute particulière".

L'exposition retrace tout le cheminement de Rita Zimmermann, de l'idée du record à l'inscription de sa collection dans le livre Guinness en juillet 2010. Sur les 880 téléphones fixes et 65 mobiles que possède cette Grisonne domiciliée à Chiètres (FR), environ 400 sont exposés.

Ils sont regroupés par thème. Dans la rubrique "nourriture et boissons", le visiteur découvre des téléphones en forme de pizza, cacahuète ou épi de maïs. Il peut aussi voir des objets représentant des personnages de bande dessinées, de jeux vidéos ou encore des chaussures. Le musée expose également une ancienne centrale téléphonique et évoque l'histoire du téléphone en Suisse.

Rita Zimmermann a commencé son apprentissage auprès du service de renseignement des PTT à l'âge de dix-sept ans à Coire. Au fil des années, elle a acquis de nombreux appareils. Lorsqu'elle a battu le record du monde, elle en possédait 771. Aujourd'hui, Rita Zimmermann travaille toujours comme téléphoniste, a précisé le musée à l'ats.

L'exposition "Le téléphone avec les talons hauts sonne..." est à voir jusqu'au 2 décembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS