Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - A l'approche des fêtes de fin d'année, l'association alémanique de protection des animaux "Vier Pfoten" accuse Migros de vendre du foie gras d'animaux gavés. Mais Migros n'envisage pas de retirer de ses rayons ce produit "très apprécié de la clientèle".
Le foie gras "appartient au patrimoine gastronomique de nos régions francophones!", se défend Migros Genève jeudi dans un communiqué. Ce produit est d'ailleurs absent des étalages de la coopérative en Suisse alémanique.
Le gavage d'animaux est interdit en Suisse, rappelle de son côté "Vier Pfoten" (quatre pattes) dans un communiqué. L'association de défense des animaux dénonce une forme de production "cruelle" pour les oies et les canards. "Migros devrait prendre exemple sur son concurrent Coop, qui ne vend pas de viande provenant d'animaux torturés", insiste-t-elle.
Les producteurs du foie gras vendu chez Migros respectent un cahier des charges, "établi de concert avec des spécialistes vétérinaires, privilégiant le meilleur traitement des animaux et contrôlé régulièrement par le laboratoire Swiss Quality Testing Service", rétorque le distributeur.
Il pointe à son tour du doigt les méthodes d'élevage des animaux non gavés, "placés de longs jours en isolement pour stimuler leur appétit, ce qui est contraire à leur mode de vie".
Migros ne propose dans ses rayons que du foie gras de canard et se fournit exclusivement auprès de producteurs français. Les coopératives romandes en vendent plus de 30 tonnes chaque année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS