Toute l'actu en bref

Les carabiniers italiens à la chasse du prénommé Igor le Russe (photo prétexte)

KEYSTONE/EPA ANSA/CLAUDIO PERI

(sda-ats)

La police italienne a lancé samedi soir une vaste chasse à l'homme contre "Igor le Russe". Ce criminel est soupçonné d'avoir commis au moins deux meurtres en une semaine près de Bologne, dans le nord-est du pays.

Les recherches ont duré toute la nuit et se poursuivaient dimanche avec la participation de nombreux policiers et carabiniers ainsi que des membres des forces spéciales dans une zone à l'est de Bologne, en Emilie-Romagne, ont précisé les médias de la péninsule.

Le criminel présumé, Igor Vaclavic surnommé "Igor le Russe" par les médias, âgé d'une quarantaine d'années, est peut-être Russe mais provient peut-être de l'ancienne Yougoslavie car il a utilisé de nombreux fausses identités ces dernières années en Italie, selon la presse.

L'individu, qui a déjà été arrêté à plusieurs reprises, est soupçonné d'avoir tué il y a huit jours un barman qui a tenté de s'opposer à une attaque à main armée à Budrio, petite localité près de Bologne. La police le soupçonne aussi d'avoir tué samedi soir un volontaire de la police locale et d'avoir grièvement blessé un autre au cours d'un banal contrôle d'identité.

Il aurait abandonné son véhicule pour se lancer à pied dans une zone marécageuse et boisée où se trouverait son abri.

Toujours selon les médias italiens, l'homme serait un ex-militaire, "un soldat entraîné pour tuer", d'après La Repubblica. Son ancienne avocate, Stefania Smanio, citée par le journal, va encore plus loin: "Il n'a pas besoin d'armes, lui-même est une arme", a-t-elle dit.

ATS

 Toute l'actu en bref