Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

De nouveaux heurts ont opposé jeudi dans la péninsule du Sinaï la police à des hommes armés, a rapporté la télévision publique égyptienne. Une information qui a cependant été démentie par l'agence officielle Mena, qui évoque seulement des tirs isolés.

Selon Nile TV, les heurts se sont produits devant un poste de police à Al-Arich, dans le nord du Sinaï. D'après l'agence Mena, il n'y a pas eu d'affrontements, mais un homme conduisant une voiture a tiré plusieurs coups de feu en l'air dans la rue abritant le poste de police, sans toutefois viser le bâtiment.

Cet incident intervient au lendemain d'une opération terrestre et aérienne exceptionnelle menée par l'armée égyptienne contre des "terroristes" dans le Sinaï. Vingt activistes ont été tués.

Opération d'envergure

Les forces de sécurité égyptiennes sont engagées depuis lundi dans une opération d'envergure visant à débusquer des groupes islamistes extrémistes dans cette région où seize gardes-frontières égyptiens ont été tués dimanche soir. Ils étaient ensuite entrés en territoire israélien où il avait été neutralisé.

Après l'attaque, le président égyptien Mohamed Morsi avait déclaré que des "instructions claires" avaient été données pour reprendre "le contrôle total du Sinaï".

Israël, également visé par l'attaque de dimanche, a de son côté salué les efforts menés par Le Caire pour reprendre en main une région où l'insécurité a fortement progressé depuis la chute du président Hosni Moubarak en février 2011.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS