Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police belge a eu la surprise de découvrir onze crocodiles du Nil et un alligator vivants lors d'une perquisition dans une villa. Elle enquêtait en fait sur une affaire de fraude fiscale chez le principal suspect, un Allemand de 51 ans, a rapporté jeudi la presse belge.

Agissant sur la base d'un mandat d'arrêt de la justice allemande, les policiers belges ont investi la semaine dernière la villa de cet Allemand, située à Damme, à proximité de la frontière avec les Pays-Bas, précise le quotidien flamand "De Morgen".

Lors de la perquisition, ils ont trouvé une Ferrari Daytona et, derrière deux portes dissimulées, onze crocodiles du Nil et un alligator, tous vivants, précise le journal.

Trafic d'animaux

L'homme a expliqué que ces crocodiles lui avaient été confiés par un contrôleur-vétérinaire allemand, qui les aurait saisis parce qu'ils étaient détenus dans des conditions déplorables.

Selon lui, les crocodiles et l'alligator devaient être bientôt transportés dans un refuge définitif. Mais la justice belge pense plutôt qu'il avait mis en place un trafic d'animaux, selon le "Morgen".

Dans l'attente d'un lieu sûr pouvant les accueillir, les animaux sont restés dans la villa. Leur propriétaire a pour sa part été placé en détention préventive dans le cadre de l'affaire de fraude fiscale.

ATS