Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Conseil d'Etat vaudois et les syndicats sont parvenus à un accord sur le renforcement des effectifs de la police cantonale. Le texte signé mardi prévoit une augmentation de 94 postes d'ici 2017.

"Nous sommes très satisfaits de cet accord obtenu après des mois d'efforts et de discussions", a déclaré à l'ats Jean-Philippe Rochat, président de l'Association professionnelle des gendarmes vaudois (APGV). La convention, paraphée par les conseillers d'Etat Pascal Broulis et Jacqueline de Quattro, représente une hausse de 10% de l'effectif sur le terrain.

Hausse par étapes

Les syndicats réclamaient 150 postes supplémentaires. Ils ont obtenu l'engagement de 94 policiers d'ici 2017, plus la pérennisation de 62 postes auparavant financés par les communes au travers des contrats de prestations. "Cela fait 156 postes, nous sommes parfaitement dans la cible de nos attentes", a dit M. Rochat.

La hausse des effectifs interviendra par étapes. En 2012, douze policiers, en plus des dix postes déjà accordés par le Grand Conseil, seront engagés. Dès 2013 et pour quatre ans, l'école de police formera 18 aspirants de plus chaque année.

Les effets financiers cumulés de ces hausses d'effectifs atteignent 114 millions de francs, a calculé le canton. La convention signée mardi doit encore être approuvée par le Conseil d'Etat et par le Grand Conseil.

ATS