Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La police de Lausanne demande 85 recrues de plus d'ici 2016

L'association professionnelle des policiers lausannois demande plus d'effectifs pour faire face aux infractions en hausse et aux bagarres. Elle réclame 85 agents supplémentaires d'ici 2016, soit 60 de plus que le renfort promis par la municipalité.

L'Association des fonctionnaires de police lausannois (AFPL) a présenté mardi une "feuille de route" évolutive, qui résume son ras-le-bol. Elle salue la décision de la ville d'accorder cinq postes de plus en 2012 et 25 aspirants dès 2013, mais estime que cette augmentation est "insuffisante à long terme".

Foule hostile

Les incidents du 13 mai à la place Bel-Air, et ceux des week-ends suivants, ont confirmé le manque récurrent d'effectifs à Lausanne, relève l'AFPL. Ce matin-là, à la sortie des boîtes de nuit, la police s'était retrouvée face à une foule hostile de 200 personnes. Des agents s'étaient fait accueillir par des jets de bouteille.

Ces rassemblements de jeunes parfois alcoolisés et sous l'emprise de drogues mettent en danger l'intégrité physique des policiers. "L'effet de masse d'une foule avinée et vindicative n'est plus contrôlable par une police en sous-effectifs", note l'association.

60 policiers de plus

En 2014, les 25 aspirants promis par la ville auront terminé leur formation et pourront s'engager sur le terrain. Mais ils ne suffiront pas: les policiers réclament 30 agents formés supplémentaires pour 2015, et un chiffre équivalent pour 2016.

En attendant, Lausanne pourrait faire appel à la gendarmerie, aux autres corps municipaux ou à la sécurité militaire, suggère l'AFPL. "Il nous faut absolument des renforts pour la nuit du vendredi au samedi et celle du samedi au dimanche, là où ça brûle", a expliqué Jean-Denis Geinoz, président de l'AFPL et colonel au DDPS à Berne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.