Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police espagnole a arrêté jeudi une femme de 37 ans, de nationalité colombienne, mère d'un bébé extirpé mercredi dans un conteneur à ordures en banlieue de Madrid. C'est un biberon retrouvé aux côtés du bébé qui a permis aux enquêteurs de remonter jusqu'à elle.

"C'est une Colombienne qui a déjà trois autres enfants" en bas âge, a déclaré une porte-parole de la préfecture de Madrid.

Le nouveau-né, âge d'une dizaine de jours, avait été retrouvé mercredi matin par deux gardes civils dans un conteneur métallique à Mejorada del Campo, village situé à une vingtaine de kilomètres à l'est de Madrid. L'enfant se trouvait dans un sac à dos dissimulé dans un sac en plastique.

Biberon utilisé par un seul hôpital

"Le biberon retrouvé près de l'enfant est d'une marque qui n'est utilisée que par l'hôpital d'Alcala de Henares (également en banlieue de Madrid). Aussi, les enquêteurs se sont rendus à l'hôpital pour voir quels étaient les enfants nés au cours des 15 derniers jours", a expliqué la préfète de Madrid, Concepcion Dancausa, au cours d'une conférence de presse.

"En examinant les registres, ils ont découvert le nom d'une femme colombienne de 37 ans qui habitait tout près du lieu où l'enfant avait été déposé", a poursuivi Mme Dancausa, ajoutant qu'après avoir nié dans un premier temps, la mère avait reconnu les faits. Les motivations de son geste ne sont pas encore connus.

Ses trois autres enfants ont été confiés à leur père, qui "apparemment n'est pas impliqué" dans l'abandon, selon la porte-parole de la préfecture. Le bébé, toujours hospitalisé, est lui en bonne santé.

ATS