Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Environ 13'000 Sédunois et 8000 Bâlois sont attendus au Stade de Genève pour la finale de la Coupe de Suisse qui se déroulera jeudi 25 mai (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Un important dispositif policier sera mis en place, jeudi 25 mai, à l'occasion de la finale de la Coupe de Suisse de football entre le FC Sion et le FC Bâle au Stade de Genève. L'objectif sera d'éviter tout incident entre supporters et les actes de vandalisme.

Les forces de sécurité genevoises ont encore en mémoire les débordements qui avaient éclaté à Berne, en marge de l'édition 2014, opposant le FC Zurich au FC Bâle. "Nous nous sommes appuyés sur les expériences des précédentes finales", a relevé jeudi devant la presse le chef d'Etat-major de la police genevoise François Waridel.

Aucun chiffre sur le nombre d'hommes en alerte n'a été donné. "Nous avons mobilisé un groupe de maintien de l'ordre qui nous permet d'avoir assez de force", a simplement concédé M. Waridel. Le canton de Genève avait annoncé le mois dernier que des forces de police d'autres cantons latins viendraient épauler la police genevoise.

Cortèges de supporters

Les traditionnels cortèges de supporters qui se rendent au stade depuis la gare ont été maintenus. "Nous ne pouvons pas interdire aux gens de descendre du train et de se balader en ville", a souligné M. Waridel. En revanche, ces défilés seront strictement encadrés, avec des parcours définis et sécurisés pour chaque camp.

Les forces de police vont également avoir à l'oeil les hooligans locaux, en raison de l'animosité qui règne de longue date entre les ultras servettiens et les inconditionnels du FC Sion. Le retour des supporters jusqu'à la gare se fera dans les mêmes conditions avec deux cheminements séparés par les agents de maintien de l'ordre.

Un périmètre de sécurité sera mis en place autour du Stade de Genève et il ne sera pas possible d'y pénétrer sans un billet valable pour la finale. Les supporters bâlois viendront par le Nord au stade, alors que la zone sud sera réservée aux Sédunois. Des parkings seront mis à disposition pour les bus et les voitures.

A l'intérieur du Stade, les derniers aménagements ont été apportés, conformément au désir de l'Association suisse de football (ASF). Les flux de supporters seront séparés, le fonctionnement des buvettes a été amélioré pour éviter les queues interminables et un nombre suffisant de toilettes a été prévu.

150 cars valaisans

Plus de 25'000 spectateurs sont attendus au Stade de Genève pour cette finale de la Coupe. Les Bâlois devraient être 8000 et les Sédunois 13'000. Environ 150 cars feront le voyage du Valais et trois trains spéciaux, alors que les Bâlois ne prévoient qu'une cinquantaine de cars et également trois trains spéciaux.

La finale de la Coupe de Suisse ne s'était plus déroulée à Genève depuis 1929. A la suite des déprédations qui avaient été commises en marge du match il y a trois, Berne a renoncé à accueillir dorénavant l'événement. La finale de l'an dernier s'était tenue à Zurich, en 2015, elle avait eu lieu à Bâle.

Les frais liés aux mesures de sécurité prises pour assurer le bon déroulement du match sont partagés entre le canton de Genève et l'ASF. Aucun chiffre n'a cependant été articulé. Laurent Moutinot, le président de la Fondation du Stade, a dit espérer que Genève n'attendra pas encore 88 ans pour organiser une nouvelle finale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS