Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A Genève, McDonald's offrait un rabais de 50% aux policiers. Contraire à la déontologie des forces de l'ordre, la chaîne de restauration a arrêté cette pratique lundi à la suite d'un article dans la "Tribune de Genève". Elle existait depuis le début des années 1980.

"Le premier restaurant McDonald's en Suisse a été ouvert à Genève, en 1976. A l'époque, c'était un des rares restaurants à ouvrir tard. Ce rabais a été accordé dès les débuts pour remercier la police, qui fait des rondes tard, de ses services à la communauté", a expliqué lundi à l'ats Aglaë Strachwitz, porte-parole de McDonald's Suisse, confirmant une information du quotidien.

McDonald's analyse actuellement la situation dans les autres cantons. Dans certains restaurants, il était de tradition d'offrir une boisson ou un rabais aux membres de la police, des pompiers ou des services sanitaires. Reste que l'entreprise n'attend rien en retour, souligne la porte-parole. "Il est évident qu'une présence en uniforme peut avoir un effet dissuasif", a-t-elle toutefois ajouté.

De son côté, la police genevoise a adressé lundi une information interne pour rappeler les règles en vigueur. "Tout avantage en nature est interdit", a souligné Eric Grandjean, porte-parole de la police genevoise, interrogé par l'ats. Selon lui, l'inspection générale des services, à savoir la police de la police, va ouvrir une enquête.

ATS